Diffusion et mise en valeur/Exposition

Cap sur les archives à DHC/ART

DHC/ART est une jeune galerie d’art contemporain de Montréal qui a ouvert ses portes en automne 2007 et propose actuellement sa 9e exposition. Malgré sa courte histoire, la galerie se soucie déjà de la conservation et de la diffusion de ses archives. Cette initiative mérite d’être soulignée.

Dans l’espace Référence, au sous-sol du bâtiment principal situé 451 rue Saint-Jean, on peut accéder aux archives des expositions précédentes. Les expositions sont souvent personnelles : Sophie Calle, Christian Marclay, Jenny Holzer, Eija-Liisa Ahtila, Michal Rovner, Marc Quinn, mais parfois aussi collectives comme Survivre au temps : Tehching Hsieh et Guido van der Werve, et Re-constitutions : Nancy Davenport, Stan Douglas, Harun Farocki, Ann Lislegaard, Paul Pfeiffer, Kerry Tribe.

Il est possible d’une part de regarder des documents vidéos à partir de terminaux de consultation (conférences liées aux expositions, performances, événements spéciaux, etc. accessibles dans la bien nommée « Delicious Library »), et d’autre part de feuilleter des documents sur papier pour approfondir sa compréhension des expositions passées et en cours (des livres, des dossiers de presse, etc). On peut également utiliser l’accès wifi  pour faire des recherches à partir d’un ordinateur personnel.

Une sélection d’ouvrages sur chacun des artistes présentés est disponible sur le site internet de la galerie. Ces livres sont à la disposition du public dans l’espace Référence, ainsi qu’un certain nombre de revues comme ArtForum, Art Papers, Frieze, Nextleveluk.com.

Things,  oeuvre sonore de Ceal Floyer – Crédit : Avec la permission de 303 Gallery, New York

Par ailleurs, une autre démarche archivistique aura lieu à la galerie dans le cadre de la Nuit Blanche du 26 février 2011, entre 21h et 2h du matin.

Paper piece est un projet public présenté à DHC/ART, inspiré par l’exposition Ceal Floyer. Il s’agit d’abord de donner un titre à un reçu, une carte d’affaire, une liste ou un papier trouvés dans vos poches en s’inspirant de son contenu, un peu comme on le ferait pour l’indexation d’un document d’archive. Lors de la Nuit blanche, vous pourrez immortaliser ce document en enregistrant votre lecture de ce papier à voix haute. Les archives sonores ainsi constituées pourront ensuite être écoutées par tous dans l’espace Référence de la Fondation pendant la durée de l’exposition.

Adresse de la galerie :
451 rue Saint Jean
Montréal (Québec), H2Y 2R5

Site Internet de la galerie: www.dhc-art.org/

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s