Diffusion et mise en valeur

Alice Parizeau : les multiples visages d’une femme engagée

Par Éléonore Aubut-Robitaille et Dominique Pelletier

L’exposition Alice Parizeau

P0315c5375Signature_pFemme de cœur, de causes et d’action, Alice Parizeau ne cesse de surprendre par son parcours personnel singulier, par la polyvalence de son activité professionnelle et par l’abondance et la diversité de son œuvre d’écrivaine. Entre les multiples facettes de sa personnalité et de sa carrière, un fil conducteur s’impose, une motivation vaste et ambitieuse : améliorer le sort de l’individu et des collectivités. Un amour indéfectible pour ses deux patries, la Pologne et le Québec, une préoccupation pour le sort des plus démunis, une soif de liberté et de justice sociale, une volonté d’informer, d’éveiller les consciences, de pousser à l’action, d’insuffler des réformes sociales…autant de moteurs qui trouveront dans l’écriture un véhicule privilégié.

L’exposition Alice Parizeau : les multiples visages d’une femme engagée est consacrée à cette femme d’exception, dont la vie et l’œuvre sont présentées à travers une sélection de documents issus de son fonds d’archives. Cette exposition comporte quatre parties s’articulant autour du thème de l’engagement. Une première présente Alice Parizeau et jette les bases des luttes qui ont jalonné sa vie. Une deuxième partie met en parallèle sa passion pour la quête de liberté de la Pologne et son engagement pour la cause nationaliste québécoise. La troisième aborde sa lutte pour les droits des femmes et la quatrième partie met en valeur la cause qui orientera une grande partie de sa vie professionnelle, soit les droits des enfants.

Cette exposition constitue l’aboutissement d’un projet élaboré dans le cadre du cours ARV1056 – Diffusion, communication et exploitation donné au trimestre d’hiver 2013 à l’Université de Montréal. Elle est située au 8e étage du pavillon Lionel-Groulx, près des locaux du Centre de recherche universitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ).

DSCN1557

Le fonds P 315

Le fonds P 315 Parizeau, Alice (1927-1990), conservé depuis 2001 à la Division de la gestion de documents et des archives de l’Université de Montréal, regroupe plus de 8m linéaires de documents textuels et iconographiques. Ces documents témoignent de la vie personnelle et professionnelle de Mme Parizeau qui, rappelons-le, a œuvré à l’Université de Montréal en tant que Secrétaire générale et titulaire de recherche en criminologie au Centre international de criminologie comparée (CICC). Passeports, cahiers de notes, correspondance, photographies, documents d’étudiante y côtoient manuscrits de romans, de pièces de théâtre et d’articles, dossiers de presse, documents reliés aux multiples étapes de sa carrière, mais aussi aux différentes causes qui lui étaient chères. Le fonds est, par exemple, très riche en documents portant sur la Crise d’octobre et sur la Pologne de la deuxième moitié du 20e siècle. Il intéressera à la fois des amateurs et des spécialistes de littérature, d’histoire, de politique, de criminologie ou d’archivistique, puisqu’il reflète l’éclectisme de l’œuvre d’Alice Parizeau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s