Non classé

Dématique et SAE (14) : La Fonction versement (1) – Synthèse du processus

Synthèse simple de la fonction de versement

Synthèse simple de la fonction de versement

Cette fonction gère les versements des archives en provenance des Services versants (SV) dans leur ensemble. Elle inclut tous les mécanismes de préparation, de transfert, de contrôle, de rejet, de complément d’information, ainsi que tous les traitements de ces informations pour une intégration dans le dispositif de conservation sécurisée des données et celui de gestion des données descriptives[1] du système d’archivage électronique (SAE).

Fonction versement au sein du modèle OAIS

Fonction versement au sein du modèle OAIS

Cette fonction garantit :

  • intégrité et sécurité des données entre le moment où celles-ci sont produites par le Service producteur (SP) et le moment où leur dépôt est effectif sur le SAE
  • conformité des différents composants des archives versées avec les règles générales d’archivage établies par le Service Archives (SA) et avec les règles spécifiques aux archives définies entre le SA et le SV (accord de versement). Cette conformité porte notamment sur le format et sur la structuration de ces différents composants
  • prise en compte des conditions d’archivage spécifiques aux données versées : conditions de préservation et conditions de restitution
  • gestion des noms de fichiers versés en relation avec les fonctions de conservation sécurisée et de gestion des données descriptives
  • suivi de la prise en charge effective des transferts sur le SAE
  • information des SV sur l’état d’avancement de la prise en charge de leurs versements

La principale option associée à cette fonction porte sur le mode de transfert des données par le SV vers le SA. Les données sont versées :

  • par transferts directs : flux dématérialisés, faisant l’objet d’une télétransmission préalable
    • via un tiers de télétransmission (TDT)
    • via une application métier
    • via un système de gestion électronique de documents (GED)
  • par transferts préformatés : flux dématérialisés, préalablement formatés, conformément au Standard d’échange de données pour l’archivage (SEDA) ou, à défaut, la norme de modélisation des échanges de données pour l’archivage (MEDonA) NF Z 44-022
  • par transferts par formulaire interactif : saisie directe sur le SAE, avec possibilité de dépôt dans le répertoire d’échanges, pour les gros volumes.

Le système de gestion des versements du SAE se compose :

  • d’un menu de gestion des versements. Ce menu se compose lui-même :
    • d’une interface de type Web permettant aux SV de référencer manuellement, par bordereau de transfert d’archives préformaté, les versements qu’ils s’apprêtent à effectuer
    • d’une interface de type Web permettant aux SV de référencer manuellement, par formulaire interactif, les versements qu’ils s’apprêtent à effectuer (utile pour concevoir les bordereaux types et pour faire des transferts d’arriérés ou de vrac, hors flux)
    • d’une liste recensant l’ensemble des transferts non conformes
    • d’une liste recensant l’ensemble des transferts à traiter par l’utilisateur connecté, dans le cadre de circuits de traitement pour acceptation ou pour rejet des versements
    • d’une liste recensant l’ensemble des transferts en cours de traitement dans le cadre de circuits de traitement pour acceptation ou pour rejet des versements
    • d’une liste recensant l’ensemble des transferts effectués par les SV (ces différentes listes permettant un meilleur cloisonnement des droits d’accès, bien qu’il soit évidemment possible d’assurer cette gestion au sein d’une même liste regroupant l’ensemble des versements quelque soit leur état de traitement)
  • d’un service de transfert par réseau informatique. Ce service assure :
    • le transfert des données entre le SV et le SA
    • le chiffrement et l’intégrité des données durant ce transfert
  • d’un annuaire utilisateurs permettant d’authentifier les utilisateurs
  • d’un espace de stockage temporaire des fichiers versés en cours de traitement sur le serveur applicatif et avant leur dépôt sur les volumes homologues de conservation sécurisée

Le processus de versement d’un lot d’archives se décompose de la façon suivante :

Synthèse détaillée de la fonction versement

Synthèse détaillée de la fonction versement

[1] Nous parlerons de « versements » pour parler des données élémentaires versées et de « transfert » pour parler d’un ensemble de versements transférés durant une seule et même opération.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s