Convergence

L’archiviste et Twitter. Bilan et perspective de l’évènement #askanarchivist

Crédit: Marek Sotak Licence Creative commons.

Par Jonathan David*

On dit des archivistes qu’ils aiment le papier; sa texture, son odeur, son caractère tangible. Cela ne veut pas dire pour autant qu’ils sont restés à l’âge des cartes postales. Au contraire, il existe une enthousiaste communauté d’archivistes qui s’activent quotidiennement sur Twitter. On y partage principalement de l’actualité, des liens et autres informations essentielles pour se tenir à jour, une sorte de formation continue durant ses heures de mobilité ou de détente.

Mais on retrouve également dans cette marée de tweets beaucoup plus; d’abord de l’humour, mais aussi une sensation d’attachement. Bref, un esprit de communauté; l’impression de partager sa quotidienneté au-delà de son espace de travail.

Qui suivre? Quelques suggestions

Au-delà de ses collègues, qui doit-on suivre prioritairement afin de ne rien manquer? D’abord les associations locales ou nationales: @archivistesQc, @reseauraq, @archivistsdotca ‏, etc. Ensuite les comptes officiels des grandes institutions québécoises et canadiennes: @BiblioArchives, @BAnQ_milieuxdoc, etc. Les services d’archives publics ou privés: @Archives_Mtl, @ArchivesLaval‏, @ArchivesUdeM, etc. N’oublions pas les institutions d’enseignement et les journaux spécialisés: @LaReferenceEbsi, @enssib, etc.

N’oublions pas que Twitter offre une plateforme mondiale qui favorise un échange qui transcende les différents contextes; villes, nations, langues. Notons toutefois que la question juridique est dépendante de son contexte, mais cela n’empêche pas de trouver de l’inspiration et d’élargir nos horizons. Notons quelques institutions ou associations majeures: @ALALibrary, @Archivistes_AAF, @ICArchiv, @USNatArchives ‏, @Be_Archiviste @RecordLion, etc. Finalement, quelques grands noms du milieu, reconnus pour leur excellence en matière de veille dans le domaine: @archiveilleurs, @echosdoc , etc.

#Askanarchivist

Mercredi 4 octobre dernier avait lieu l’évènement mondial #Askanarchivist. Il s’agit d’une journée où, chaque année, un grand nombre d’institutions ou d’archivistes qui se proposent à répondre aux questions du public concernant notre métier. La pertinence de l’exercice est double: il permet de mettre en valeur notre profession, parfois méconnue du grand public; Il permet également de connaitre et de mesurer l’intérêt de la population pour les archives. Connaitre les questionnements de nos usagers actuels ou potentiels n’est pas sans utilité pour enrichir notre relation à la clientèle, et plus globalement notre utilité sociale.

Bilan de l’édition 2017

Avant toute chose, notons qu’il y avait de l’activité à la fois sur le mot-clic #askanarchivist et celui #askanarchivistday. La matinée fut d’abord somme toute assez calme, et il semble que les archivistes s’amusaient plus entre eux qu’il n’y avait de véritables questions.

Mais ce type de camaraderie à l’échelle internationale reste pour ma part essentielle, car il s’agit-là de quelque chose de très rassembleur. Ce type d’évènement par mot-clics permet également de découvrir de nouveaux services d’archives, et donc de renouveler sa liste de contact d’intérêt, ceux que l’on doit suivre pour faciliter sa propre veille informationnelle sur Twitter.

Mais plus la journée avançait, plus la discussion s’élargissait. Voici un petit exemple qui démontre la forme que pouvait prendre les réponses:

Pour ceux qui n’ont pu suivre la journée en direct, des rétrospectives complètes ont été publiées par différents services d’archives les jours suivant l’évènement. Voici quelques exemples qui démontre bien la grande diversité des acteurs qui ont contribués à leur manière à cette journée spéciale:

University of Denver
Special collection at Rutgers University Libraries
AnswerTime! Ask an Archivist about World War I
Corning Museum of glass

Il n’est donc pas trop tard pour vivre ou revivre la journée: recherchez simplement sur Twitter #askanarchivist et filtrez les résultats par ancienneté! Bonne lecture à tous!

*Vous pouvez également me suivre sur Twitter: @jondaviddd