Fonction : Diffusion

Nouvelle plateforme EncycloMode QC : Entretien avec Cynthia Cooper

Par Jonathan David, responsable du blogue Convergence

Le 10 septembre dernier, le Musée McCord dévoilait le projet  EncycloModeQC, une plateforme en ligne consacrée à l’histoire de la mode au Québec qui a pour mission de rendre disponible du contenu rare et peu accessible sur l’histoire de cette industrie,  de ses débuts au Québec au milieu du 19e siècle jusqu’à aujourd’hui.

Pour en savoir davantage sur ce projet unique, je me suis entretenu avec Cynthia Cooper, conservatrice et spécialiste costume, mode et textiles au Musée McCord.

J.D. – Au bénéfice de nos lecteurs, pouvez-vous nous expliquer plus en détail qu’est-ce qu’EncycloMode Québec?

C.C  –  C’est une encyclopédie en ligne des acteurs de la mode au Québec, c’est-à-dire les créateurs, marques, fabricants, détaillants, organisations et événements qui touchent au domaine depuis les débuts de l’industrie au Québec au milieu du 19e siècle jusqu’à aujourd’hui. La plateforme met en lumière tant des acteurs peu connus que des grands noms de la mode. Elle regroupe déjà plus de 500 fiches!

La page d’accueil d’EncycloModeQc

J.D. – À qui s’adresse cette plateforme? Que peut-on s’attendre à y retrouver?

C.C  –  Cette plateforme sera d’intérêt pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de la mode au Québec. Les étudiants et chercheurs en mode la trouveront très pertinente, mais aussi tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de ce secteur de l’industrie et de la créativité. Les concepteurs, fabricants, détaillants et autres trouveront l’histoire de leur présence au Québec; le grand public ayant un intérêt pour l’univers de la mode découvrira aussi l’aspect humain de l’histoire de ce milieu.

Chaque entrée consiste en un texte, bien sûr, mais c’est aussi une plateforme pour la diffusion de contenus reliés aux collections du Musée McCord. Nous pouvons ainsi diffuser des images de vêtements de notre collection Costume, mode et textiles, mais aussi de nos archives et de notre collection de photographies. À ça nous ajoutons du contenu audio-visuel, souvent créé pour nos propres expositions; la plateforme nous permettra de faire vivre ce contenu une fois l’exposition terminée.

J.D. – D’où est venue l’idée de mettre en place un tel projet? À quel(s) besoin(s) répond-il?

C.C  –  L’idée est venue de la convergence de deux idées, deux objectifs. En 2004, Gérald Baril avait publié le Dicomode, un ouvrage avec des objectifs très semblables aux nôtres.  En 2010 lorsque le livre a été épuisé, il nous avait fait part de sa volonté de céder le contenu à une organisation qui pourrait avoir envie de le faire vivre sur un autre support.

De notre part, depuis la publication de ce livre, grâce à notre collection, nos recherches, et les offres de don qui se présentent à nous, nous avons découvert bon nombre d’acteurs du milieu qui n’étaient pas dans le livre. Le Musée détient énormément d’information peu connue et peu diffusée sur ce milieu au Québec. Alors l’idée de la diffuser à travers une encyclopédie avec la possibilité de mises à jour en continu semblait gagnante.

J.D. – L’initiative est du Musée McCord à Montréal. Comment se positionnent ce musée, et plus largement la ville de Montréal, dans le milieu de la mode?

C.C  –  La mode et son histoire occupent depuis longtemps une place de choix au Musée McCord. Notre collection Costume, mode et textiles, la plus importante collection muséale de vêtements canadiens avec ses 20000 artefacts, nos expositions ainsi que nos activités culturelles sur ce thème sont autant d’initiatives qui viennent confirmer l’importance que nous accordons à cette industrie et à ses acteurs.

Et cette industrie est depuis très longtemps très importante pour Montréal. Au cours de son histoire Montréal a été soit le chef de file soit la deuxième plus grande ville de l’industrie du vêtement. Aujourd’hui Montréal est la troisième ville en Amérique du Nord et la première au Canada. Alors c’est important de faire valoir et de diffuser l’histoire de ce secteur.

J.D. – Votre projet porte surtout sur la diffusion. Avez-vous également des enjeux de conservation?

C.C  –  Bien sûr. La conservation muséale d’objets textiles est complexe. Monter des expositions est extrêmement couteux. Le Musée doit alors diriger beaucoup de ses ressources vers les soins des collections. Raison de plus de trouver des solutions innovatrices pour les diffuser autrement que toujours par les expositions, qui ne durent qu’un temps fixe. En même temps, faire la recherche qui permet d’écrire une fiche est aussi un exercice qui documente les collections, un aspect important de leur conservation. Et il y a souvent très peu de sources pour documenter ces acteurs du milieu. Même trouver les dates ou un créateur a été actif, c’est tout un défi!

J.D. – J’imagine que, comme pour tout projet encyclopédique, votre plateforme est constamment mise à jour, et même en constante évolution? Quelles sont les « modalités » d’entrée dans vos collections? Aspirez-vous à y inclure tout ce qui se fait? Quelle-est votre échelle : ville, province, pays?

C.C  –  C’est deux questions en effet. On vise à faire des mises à jour régulièrement pour garder EncycloModeQC à jour. On voudrait continuer à ajouter des nouvelles fiches, et bonifier les fiches existantes lorsqu’on découvre du contenu pertinent. C’est un grand défi, mais en même temps l’avantage d’une telle plateforme. On a même créé des mécanismes pour que les utilisateurs puissent suggérer des modifications ou des ajouts facilement. Et oui, idéalement EncycloModeQC inclurait des articles portant sur des toutes les personnes et les entreprises qui sont établies au Québec, qui exercent leurs activités dans le domaine depuis cinq ans ou plus, et dont l’apport important au milieu peut être documenté.

Dans ce sens, la portée d’EncycloModeQC est beaucoup plus large que celle de notre collection. Notre mandat comme institution est maintenant centré sur l’histoire de Montréal, et nous avons une politique d’acquisition qui nous guide pour que la collection soit étroitement reliée au mandat. Mais depuis les débuts du Musée on a collectionné pour refléter la mode canadienne dans un sens plus large, alors il y a une portion de la collection qui n’est pas directement reliée à Montréal, mais qui ajoute à sa force quand même.

J.D. – À quoi s’attendre pour les développements futurs de l’encyclopédie?

C.C  –  Pour le lancement d’EncycloModeQC, nous avons mis en ligne 500 fiches. Les fiches mises à jours ou les nouvelles fiches sont surtout celles de la catégorie créateurs. Maintenant il faut s’attaquer à la mise à jour des entrées sur les fabricants et ensuite les détaillants, tout en gardant les fiches sur les créateurs à jour. Ensuite il nous faudra circonscrire les thèmes pour d’autres ajouts. Il faudra aussi étendre notre réseau de partenariats pour pouvoir intégrer le contenu pertinent qui se trouve ailleurs. Un contenu encyclopédique n’est jamais achevé, alors on n’en est qu’à nos débuts!

***

Cynthia Cooper

À propos de Cynthia Cooper : Chef, collections et recherche et conservatrice, costume, mode et textiles au musée McCord, Cynthia Cooper supervise la plus grande collection muséale de vêtements canadiens, regroupant plus de 20 000 pièces. Elle dirige également le service Collections et recherche depuis 2009. Détentrice d’une maîtrise ès sciences en costume et textiles historiques de l’Université du Rhode Island, elle a obtenu trois fois le Richard Martin Exhibition Award de la Costume Society of America. Elle a également rédigé plusieurs écrits, organisé différents colloques, et elle est active au sein de différentes associations professionnelles. Elle a donné des cours sur les parallèles entre l’art et la mode, sur l’histoire de la mode, sur l’histoire des textiles et sur la culture matérielle à la faculté des beaux-arts et au Département d’histoire de l’art de l’Université Concordia, et sur l’histoire de la mode au Collège LaSalle. Pour plus de détails.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s