NULL

Archivage du contenu Web relatif à la COVID-19 à l’Université Concordia

Par John Richan, archiviste numérique du Service de la gestion des documents et des archives de l’Université Concordia

La pandémie mondiale de COVID-19 a obligé beaucoup d’archivistes à changer la façon dont ils travaillent, et le personnel du Service de la gestion des documents et des archives de l’Université Concordia (SGDA) ne fait pas exception. Le SGDA adopte de nouvelles démarches relativement à ses projets archivistiques et aux défis liés au télétravail.

Dans le but de garder une trace de cette époque éprouvante, le SGDA a lancé une initiative d’archivage de contenu Web, menée par l’adjoint à la gestion des documents Olivier Bisaillon-Lemay, afin de capturer des sites, blogues et articles sur la réaction et la réponse de Concordia à la pandémie.

Marie-Pierre Aubé, archiviste universitaire, souligne l’intérêt de cette initiative. « Nous vivons une période sans précédent et cela va probablement changer notre institution telle qu’elle était avant la crise », dit-elle. « Je pense qu’il est important de documenter et de préserver la présence de Concordia sur le web afin d’en assurer l’accessibilité pour les générations futures ».

Cette initiative s’inspire de projets d’archivage de contenu Web semblables en cours aux Archives nationales du Royaume-Uni et au Consortium international pour la préservation d’Internet. Outre ces projets, l’archivage de contenu Web a récemment fait l’objet d’un article du New York Times mettant en lumière les travaux de la Library of Congress.

Le projet d’archivage du contenu Web relatif à la COVID-19 à l’Université Concordia vise à préserver ces sites bien souvent éphémères pour leur valeur informative à long terme ainsi que pour leur apparence et leur cachet, qui fournissent habituellement de la valeur contextuelle supplémentaire. Ces sites ont été rassemblés et centralisés dans une collection Web ayant trait à la COVID-19 destinée aux personnes qui s’intéressent actuellement au sujet et aux futurs chercheurs et chercheuses qui pourraient s’intéresser à l’empreinte numérique laissée par l’Université Concordia durant cette crise sans précédent.

Figure 1 : Collection Web relative à la COVID-19 de l’Université Concordia

Un objectif secondaire du projet vise à l’ouvrir à la communauté élargie de Concordia et à y intégrer un élément d’externalisation ouverte. Chaque semaine, par l’intermédiaire des médias sociaux du SGDA, le service encourage les professeurs, membres du personnel et étudiants à envoyer des sites relatifs à la COVID-19 qui ont un rapport avec l’Université Concordia.

Archivage du contenu Web à Concordia

Bien que l’archivage de contenu Web ne soit pas une pratique totalement nouvelle au SGDA, la réalité des membres du personnel des archives qui travaillent maintenant de chez eux a redirigé l’attention vers le programme d’archivage de contenu Web du SGDA. Depuis l’été 2018, le service utilise la plateforme Archive-It pour archiver les sites universitaires – une initiative liée au mandat du SGDA visant à préserver et à rendre accessible l’histoire de l’Université.

Au cours des deux dernières années, le service a archivé plus d’un million de documents et 177 Go de contenu lié à l’Université Concordia. Ce contenu se divise en cinq collections hébergées sur Archive-It : la collection Web institutionnelle, les publications de l’Université, les organismes étudiants, le 50e anniversaire de l’affaire Sir George Williams et la collection COVID-19.

Figure 2 : Données archivées du Service de la gestion des documents et des archives (SGDA) de l’Université Concordia

Le fait d’archiver ces sites et de les rendre accessibles sur Internet Archives (« archives Web ») et la Wayback Machine (« machine à revenir en arrière ») a déjà facilité le travail des chercheurs et chercheuses archivistiques qui repèrent l’information depuis des sites hors service.

Appel à l’externalisation ouverte

Un aspect du projet qui s’est avéré fondamental depuis son commencement était de chercher à amener la communauté de Concordia à participer au recensement de la diversité des perspectives représentées au sein de l’Université durant la pandémie de la COVID-19. Les activités promotionnelles du projet incluent actuellement une campagne hebdomadaire dans les médias sociaux qui met en lumière la collection de matériel et fait usage du mot-clic #WebArchivingWednesday sur Twitter. Le SGDA a aussi publié une page faisant connaître le projet qui encourage les membres de la communauté à consulter la collection, dont l’adresse URL est fournie.

De la mi-mars au début du mois de mai 2020, le SGDA a capturé 2.8 Gb et plus de 66 000 documents du site Web officiel de l’Université et des publications étudiantes The Link et The Concordian.

Explorez la collection Web COVID-19 de Concordia à l’adresse https://archive-it.org/collections/13662.

***

À propos de l’auteur :

John Richan est l’archiviste numérique du Service de la gestion des documents et des archives de l’Université Concordia, à Montréal, où ses principales responsabilités sont liées aux activités de préservation numérique. Il possède une MSI avec spécialisation en archives de l’Université McGill. John Richan manifeste un intérêt professionnel pour l’intégration d’applications et de systèmes libres dans les flux de travail liés à la préservation numérique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s