Sur la route des archives QC

Sur la route des archives : Les Bois-Francs

Sur la route des archives QC est une série de billets à saveur estivale, une sorte de «road trip» d’archiviste. Tout au long de cette série, nous parcourons le Québec à la recherche de ses archives locales. Ces petits centres et sociétés historiques sont souvent des perles rares et on peut y trouver de nombreux documents sur l’histoire de leurs quartier, village, ville, région, entreprises locales ou familles influentes. Chose certaine, de belles découvertes vous attendent à chaque arrêt! Faites bonne route!

Nous nous arrêtons cette semaine dans la région du Centre-du Québec, et plus particulièrement dans les MRC d’Arthabaska et de L’Érable pour découvrir Archives Bois-Francs, qui s’occupe entre autres de recueillir, traiter, préserver et diffuser le patrimoine archivistique de cette région.

Nos remerciements vont à M. Michel Pépin, archiviste et vice-président d’Archives Bois-Francs pour sa précieuse collaboration dans ce billet.

***

F43: Caricature signée Pierre Turgeon, 1993

J.D. – Pouvez-vous nous en dire davantage sur l’historique de votre organisme: sur sa fondation, sur les grands moments de son évolution?

M.P. – En 2007 la Ville de Victoriaville a mandaté Michel Pépin, archiviste pour réaliser un sondage sur l’état de la situation des archives sur son territoire. En 2012, elle a re-mandaté Michel Pépin pour réaliser une même étude au niveau de la MRC d’Arthabaska et suivi d’une étude de faisabilité pour la création d’un service d’archives régional.

À la même période, la Ville de Victoriaville et la MRC d’Arthabaska ont inclus le patrimoine archivistique dans leurs politiques culturelles respectives. Ces études et politiques culturelles ont permis de sensibiliser les différents partenaires (sociétés d’histoire, organismes sportifs, communautaires, élus de l’ensemble de la région) à l’importance de la préservation des archives de notre patrimoine régional. Le patrimoine archivistique fut reconnu comme complémentaire et essentiel aux autres types de patrimoines: architectural, religieux, immatériel, etc.

En 2015, des partenaires sensibilisés et intéressés se sont réunis et ils ont fait le constat sans équivoque de la nécessité de fonder un service d’archives régional. La Ville de Victoriaville et la MRC d’Arthabaska furent les premiers bailleurs de fonds pour le démarrage de l’organisme. Le premier président fut André Tremblay, directeur du journal régional La Nouvelle-Union.

F70: télévision communautaire des Bois-Francs

J.D. – Quel est votre mandat?

M.P. – Notre mandat depuis 2015 est de recueillir, préserver, traiter et diffuser le patrimoine archivistique de notre région. Ce mandat est réalisé en collaboration avec les partenaires naturels que sont les sociétés d’histoire du territoire desservi.

Notre territoire couvre 2 MRC limitrophes: Arthabaska et de L’Érable. Ces 2 MRC ont une histoire commune et font partie d’une région encore nommée Les Bois-Francs.

J.D. – Que retrouve-t-on dans vos fonds ? (régions, thèmes, entreprises, grandes familles, types de support, types de document,  etc.)

M.P. – Archives Bois-Francs à présentement 32 fonds et collections. Nous avons des fonds très diversifiés: des équipes sportives, des entreprises de vente au détail, d’industriel et mécène, un cinéma, différents comités de citoyens de différents villages de la région, des députés, un caricaturiste. Nous avons depuis peu le fonds d’archives d’une télévision communautaire qui est très active sur le territoire depuis 1973. Nous sommes également fiers d’avoir le fonds d’archives d’un chercheur et militant communautaire mondialement connu William Ninacs.

Nous avons donc en plus des archives sur papier et négatifs, beaucoup d’images en mouvements sur différents formats.

J.D. – Quels services sont offerts ? (soutien à la recherche, outils pédagogiques, animation en bibliothèque, etc.)

M.P. – Archives Bois-Francs offre un service de soutien à recherche un après-midi par semaine. Comme nous n’avons pas d’employé, nous comptons beaucoup sur l’implication bénévole et les emplois d’été avec les étudiants.

F72: Graziella_Bordeleau

Pour réaliser notre mandat et augmenter notre part d’autofinancement, nous offrons des services de traitement pour les entreprises et organismes de la région.

J.D. – Pourquoi devons-nous ABSOLUMENT venir vous visiter? (ce qui vous est unique)

M.P. – Ce que nous avons d’unique : nous avons réussi à faire l’acquisition de fonds très complémentaires et sur différents supports. Par exemple il nous est possible d’avoir à la fois des photos d’une personnalité, ses entrevues télévisées ses archives personnelles ainsi que l’exemplaire original de sa caricature publié dans le journal régional.

Nous vous invitons à visiter notre site Internet dans lequel est déposé un inventaire de nos fonds et collections. L’inventaire réalisé avec le logiciel AtoM est continuellement alimenté par nos bénévoles et étudiants.

 

Pour en savoir plus :

Site officiel du centre : http://archivesbf.org/

Courriel: info@archivesbf.org,

Médias sociaux: page Facebook.

Pour nous écrire: 150, rue Notre-Dame Ouest, Victoriaville, Québec, G6P 1R9

Notre local est situé au sous-sol de la Bibliothèque du Cégep de Victoriaville : 475, rue Notre-Dame Est, Local A-S13, Victoriaville, (819) 758-6401 #2351

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s