Archives au quotidien

La photographie d’hier et d’aujourd’hui pour voir Montréal autrement

Par Marianne Gagnon, étudiante à l’EBSI, Université de Montréal

Depuis que je suis toute petite, ma ville de naissance me fascine. Montréal, avec ses quartiers tranquilles, son centre-ville grouillant de monde et ses 1001 cônes orange […]. Encore aujourd’hui, je fais des promenades en voiture avec ma mère simplement pour apprécier les couleurs et les odeurs de la ville. Pendant mon parcours universitaire, j’ai eu la chance d’assister à un cours d’introduction à l’urbanisme et à un autre sur l’histoire de Montréal, qui m’ont fait réaliser à quel point Montréal est une ville intéressante et riche, qui a subi de nombreuses transformations tant sur les plans politique et culturel qu’architectural. Ainsi, lorsqu’on m’a offert Montréal 360°. L’Histoire vue du ciel pour Noël, j’ai trouvé l’approche de l’historien Laurent Turcot particulièrement intéressante.

Inspiré par une visite à l’observatoire de la Place Ville-Marie, malheureusement fermé aujourd’hui, Laurent Turcot, auteur et professeur d’histoire à l’Université du Québec à Trois-Rivières, propose dans son ouvrage Montréal 360°. L’Histoire vue du ciel une toute nouvelle manière de découvrir ou redécouvrir l’histoire de la métropole, qui diffèrent de celles présentées jusqu’ici par les historiens. Se basant sur la division de la ville par quadrants de l’Observatoire, celui-ci présente Montréal de façon aérienne, vue du ciel. Soulignant comment l’eau et l’insularité de la ville ont longtemps forgé notre perspective de la métropole, Turcot affirme pourtant qu’au tournant du XXe siècle, cette vision a changé. L’industrialisation et l’urbanisation de Montréal ont transformé la ville, qui a rapidement pris de la hauteur, faute d’espace pour s’étaler. C’est cette nouvelle réalité qui a poussé l’historien à s’intéresser à la ville et son développement depuis les airs. Débutant le parcours avec le Mont-Royal, nous sommes rapidement amenés à découvrir des bâtiments ou des lieux emblématiques de la ville, tels que le Stade Olympique ou la brasserie Molson, le Red Light District ou la rue Sainte-Catherine. L’ouvrage est également parsemé d’anecdotes historiques portant sur des caractéristiques culturelles de Montréal, comme sa gastronomie ou son multiculturalisme, ainsi que sur des événements marquants, telle que la tempête du siècle de 1971.

En soi, l’approche utilisée ici par Turcot est très intéressante puisqu’elle se détache d’une narration chronologique de l’histoire de Montréal, préférant se baser sur un sens en particulier – la vue – pour explorer la métropole. Cependant, ce qui rend l’expérience encore plus attrayante, c’est l’utilisation d’une vaste sélection d’images d’archives et d’illustrations anciennes, comme des affiches, des gravures, des cartes et des extraits de journaux. Mais ce n’est pas tout ! En effet, l’ouvrage est également rempli de photos plus récentes de Montréal, que l’auteur n’hésite pas à mettre côte à côte avec les plus anciennes.

D’un point de vue archivistique, l’ouvrage de Laurent Turcot est un bon exemple de diffusion des archives. En effet, grâce à son approche particulière, basée sur le regard de l’œil, il lui était possible de mettre de l’avant des images inédites, que l’on ne retrouve pas nécessairement dans d’autres livres qui traitent de l’histoire de Montréal. La comparaison avec des images plus récentes de la ville permet également de montrer à quel point la ville a changé (ou non) avec le temps. Cependant, on retrouve aussi plusieurs photos non aériennes anciennes montrant la vie quotidienne des habitants, alors qu’ils se détendent au parc ou déneigent leur voiture après une tempête.

Tout au long du parcours proposé par Turcot, il est ainsi possible d’observer la ville depuis le ciel à travers ces images et de découvrir l’architecture éclectique des bâtiments montréalais, témoins des nombreuses transformations de la ville et des habitudes de vie de ses habitants. De plus, Montréal 360°. L’Histoire vue du ciel est un livre qui s’adresse non seulement aux touristes venus en visite à Montréal pour quelques jours, voire quelques semaines, mais aussi aux habitants de la métropole, qui n’ont que très rarement l’occasion de voir leur ville depuis les airs. Si ce survol panoramique et thématique de Montréal suscite la curiosité chez ceux qui ne connaissent pas beaucoup la métropole, il évoquera aussi, pour ses habitants, de nombreux souvenirs. Pour plusieurs, les photos présentées dans l’ouvrage de Turcot leur rappelleront certainement des moments importants de leur vie.

En somme, l’approche innovante de Laurent Turcot et la vaste sélection de photographies et d’illustrations de Montréal choisies pour accompagner ses textes offrent une expérience totalement différente aux lecteurs et permettent de faire valoir les images d’archives de la métropole, tant au niveau culturel qu’éducatif. Ce n’est donc pas une surprise si, après la lecture de ce livre, j’ai été prise d’une envie de partir me balader à pied dans ma ville, pour découvrir des coins de Montréal que je n’avais jamais visités auparavant !

***

Ce texte est une version révisée et augmentée d’un travail pratique réalisé à l’EBSI, Université de Montréal, dans le cadre du cours ARV1056 – Diffusion, communication et exploitation – donné au trimestre d’hiver 2021 par Annaëlle Winand.

Sources :
Turcot, L. (2019). Montréal 360° L’histoire vue du ciel. Les Éditions Cardinal.

Éditions Cardinal. (2021). Montréal 360. https://www.editions-cardinal.ca/livres/beau-livre/montreal-360-15136

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s