Vie d'archiviste

Vie d’archiviste: Marie-Josée Courchesne

par le Comité région Montréal de l’AAQ

Le 12 avril dernier s’est tenu l’évènement Vie d’archiviste organisé par le Comité région Montréal de l’AAQ. Durant cette activité virtuelle, Mme Marie-Josée Courchesne, chef du service de la gestion des documents et des archives à la Ville de Longueuil, nous a présenté son parcours, sa pratique archivistique ainsi que de riches réflexions.

Elle nous a tout d’abord parlé des raisons qui l’ont amenée dans le domaine, de ses études préalables ainsi que des grands courants qui ont marqué sa carrière. Entre autres, l’arrivée des Règles pour la description des documents d’archives (RDDA) ainsi que les préoccupations naissantes pour la préservation, pour les documents numériques et pour la signature électronique ont fait partie des moments clés de son parcours. Celle-ci nous a également parlé de la période qui a vu naître le concept du dossier virtuel, dont l’idée a germée au tournant du millénaire. Les rôles de l’archiviste et les changements qui sont survenus dans la profession, particulièrement avec le virage numérique, ont animé la discussion.

Au fil de l’échange, les participants ont appris toute l’importance qu’a eue le milieu municipal dans la vie de Mme Courchesne. Le poste à la Ville de Longueuil lui a permis de joindre ses deux passions : les documents administratifs et les archives historiques. Celle-ci trouve ces dernières particulièrement inspirantes, étant la mémoire que l’on rend accessible aux citoyens. Parmi les bons coups de sa carrière, on peut penser au traitement des dossiers de séance, car l’amélioration de ce processus a démontré la pertinence de la GED.

Notre invitée a également fait part de son engagement au sein de l’Association des archivistes du Québec (AAQ), notamment par son implication dans l’organisation de nombreux congrès et au sein de plusieurs comités au fil des années. Elle s’est impliquée comme trésorière, puis présidente et a aussi donné de la formation afin de redonner au suivant ce qu’elle a elle-même reçu des autres. Marie-Josée Courchesne souligne également que l’Association lui a permis d’évoluer personnellement en demeurant toujours à l’affût des nouvelles du milieu. Selon la professionnelle, s’impliquer est gratifiant : on voit les résultats tangibles de ses efforts très rapidement.

Celle-ci, ayant obtenu une majeure en communication au préalable de ses études en archivistique, croit que les parcours hors normes peuvent apporter des avantages à la profession. En effet, sa pratique dans le milieu archivistique a été bonifiée par différents atouts liés à cette formation, tels que sa facilité à communiquer avec les autres rôles en gestion documentaire ainsi que son aisance pour la formation et la sensibilisation des employés. Avoir des professionnels de milieux et de formations diverses est selon elle un grand avantage au sein d’une équipe de travail, grâce à la complémentarité des rôles.

La professionnelle nous a également prodigué quelques conseils, tant pour les nouveaux archivistes qui entrent sur le marché du travail que pour les archivistes qui tiennent à se tenir à jour : persévérer, avoir une vision, prendre des initiatives, oser échanger avec les autres professionnels, participer à l’organisation de congrès ou d’activités ainsi que de faire de la veille sur les formations offertes.

Un immense merci à Marie-Josée Courchesne pour sa participation à l’activité Vie d’archiviste ainsi qu’à Jonathan Alexandre-Pimparé pour l’animation de la soirée. Ce fut une discussion pertinente et enrichissante pour tous les membres présents.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s