Événement

Jeux de piste archivistiques — retour d’expérience

Par Catherine Dugas, Justine Fraser et Francis Rancourt

En 2017, l’AAQ fête ses 50 ans d’existence. Plusieurs projets ont été mis sur la table dès 2015, quelques-uns ont vu le jour et certains sont encore en voie d’être dévoilés ! Le Jeu de piste est de ceux qui ont été mis sur pied. Vous en avez peut-être entendu parler ? Cette activité gratuite était une première pour l’AAQ considérant qu’elle n’était pas organisée avec comme public cible nos membres, mais plutôt le grand public. Effectivement, l’AAQ a voulu pour ses 50 ans tenter de rejoindre les non-archivistes pour mettre les archives et, par la bande, notre métier, de l’avant. Voici donc un petit retour d’expérience sur les trois Jeux de piste qui ont eu lieu en 2017.

Le logo des jeux de piste.

CONTEXTE

Un jeu de piste est un rallye durant lequel les participants parcourent des lieux extérieurs (rues, parcs) ou intérieurs (services d’archives, musées) tout en répondant à des énigmes et à des questions pour en apprendre davantage sur une ville, un personnage ou une thématique à travers les archives. Il ne s’agit pas d’une course, mais d’une manière ludique de présenter la diversité des archives à des non-archivistes.

Le projet de Jeu de piste a été proposé au départ au groupe Archiviste étudiants et diplômés du Québec (ARÉDIQ) par une des administratrices, Laure Guitard, pour célébrer la Journée internationale des archives de 2013. ARÉDIQ s’est vite rendu compte que le projet était trop ambitieux et nécessitait beaucoup plus de moyens (financiers, contacts, ressources humaines, temps) que ce que le groupe avait à sa disposition à ce moment.

Le projet a fini par atterrir sur la table du comité du 50e de l’AAQ et a été proposé aux quatre régions de l’AAQ. Pour Montréal, une grande partie du travail de recherche avait été débuté par ARÉDIQ, mais pour Gatineau et Québec qui ont voulu tenter l’expérience, tout devait être fait !

Gatineau

L’équipe de Gatineau évaluait les possibilités pour monter un jeu de piste et c’est suite à une offre de la ville de Gatineau pour collaborer sur l’idée que l’équipe a décidé de sauter sur l’occasion. En à peine un mois, le Jeu de piste Gatineau s’est dessiné et c’est lors de la Journée internationale des archives que la région ouest de l’AAQ a invité la population à son Jeu de piste « Connaissez vous bien l’Outaouais ? ». Tous ont été conviés à la Place de la Cité pour profiter d’une journée mettant de l’avant les archives de la région. Le Jeu de piste a porté principalement sur des reproductions de documents présentées à partir desquels les participants trouvaient les réponses aux questions posées. Grâce à leurs partenaires, le Musée canadien de l’histoire et le Musée canadien de la Guerre, l’équipe a offert divers cadeaux aux participants. La Ville a bien aimé le concept et a invité la région ouest de l’AAQ à revenir refaire le jeu lors d’autres activités !

Jeu de piste de Gatineau.

Montréal

Le Jeu de piste Montréal s’est créé progressivement au cours des dernières années. Sa version 2017 a été centrée sur des services d’archives et organismes patrimoniaux du centre-ville avec le Service des archives et de gestion des documents de l’UQAM comme point central et la Cinémathèque québécoise, le Monument national, l’Écomusée du fier monde et BAnQ Vieux-Montréal comme autres centres d’intérêt lors d’un parcours extérieur qui s’est déroulé un samedi de juillet. Le nombre de participants a excédé les espérances des organisateurs (près de 40 personnes !). Grâce à l’apport de l’AAQ et de partenaires, notamment les Archives de Montréal, une belle diversité de prix de participation a été offerte. Le fait d’avoir reçu principalement des participants issus du grand public est une grande réussite de l’activité, mais surtout que tous ont été heureux à la fin d’une journée parsemée d’orages, que demander de mieux !

Jeu de piste de Montréal.

Jeu de piste de Montréal.

Québec

Le Jeu de piste Québec a, quant à lui, eu lieu dernièrement soit le samedi 21 octobre. Trois groupes de participants ont parcouru les rues de la ville et se sont arrêtés à l’intérieur ou à l’extérieur de certains lieux de conservation pour répondre à des questions à l’aide de documents d’archives ou de reproductions. Le comité de la région est a eu la chance de compter sur la collaboration de plusieurs partenaires : la Division de la gestion des documents et des archives de la Ville de Québec, le Musée naval de Québec, le Musée de la civilisation, le Monastère des Augustines, le Musée des Ursulines, l’Archidiocèse de Québec, la Division de la gestion des documents administratifs et des archives de l’Université Laval et le Musée national des beaux-arts du Québec. Au total environ 50 personnes ont participé à l’activité ! Les organisateurs sont heureux du nombre, mais surtout d’avoir accueilli des groupes de personnes très diversifiés, entre autres, de jeunes scouts et des étudiants en langue seconde !

Jeu de piste de Québec.

Jeu de piste de Québec.

Jeu de piste de Québec.

Jeu de piste de Québec.

Jeu de piste de Québec.


LEÇONS DE L’ORGANISATION

Partenariats

Le concept du Jeu de piste est fantastique et attire les gens, mais cela reste une activité imposante à mettre sur pied. Il est donc nécessaire d’aller chercher des partenaires, que ce soit pour avoir accès aux services d’archives, avoir les droits d’utilisation de documents, avoir des locaux pour permettre d’accueillir les participants au sec en cas de mauvais temps, etc. Une fois l’idée lancée, les partenaires doivent être approchés rapidement pour imaginer le parcours possible et conséquemment, les thématiques qui seront touchées.

Promotion

Comme au centre de l’événement est l’idée de rejoindre le grand public, nous avons choisi de faire un site web dédié (http://jeudepiste.archivistes.qc.ca) aux différents jeux pour centraliser l’information et permettre aux personnes non familières avec l’AAQ de mieux s’y retrouver.

Nous avons bien sûr diffusé l’information sur les différentes plateformes de l’AAQ, mais nous avons également fait appel à des organismes culturels dont les membres ou les abonnés pourraient être intéressés. Cela s’est fait par des envois de courriels, mais également par l’envoi de messages Facebook à des pages d’organismes similaires pour qu’elles diffusent notre annonce et événement Facebook. Chaque demande a bien été reçue et l’annonce a été diffusée avec plaisir. Nous avons envoyé des communiqués de presse à certains médias, sans trop attendre de retours, mais pour une prochaine année nous pourrions investir plus dans cette avenue.

Bénévoles

Aucune des activités ici mentionnées n’aurait pu avoir lieu sans un apport immense des bénévoles guides qui ont donné leur journée et beaucoup de temps en amont pour se préparer. Il est important de faire un appel général et un appel ciblé pour aller chercher un nombre minimum de bénévoles pour ce type d’activité et de s’assurer d’avoir des « backups » en cas de maladie ou autre absence. Aussi, pour ce qui est du Jeu de piste de Montréal, nous sommes conscients que nous avons laissé peu de temps à nos bénévoles pour se préparer et une générale quelques semaines avant leur aurait permis de mieux saisir certaines nuances des informations fournies. Cependant, tous ont relevé le défi haut la main !

Objectif de l’événement

L’objectif pour les organisateurs des différents Jeux de piste était de faire une activité grand public gratuite afin de mettre de l’avant les archives et les archivistes. L’objectif a été atteint, mais plusieurs, dont certains archivistes bénévoles lors des journées, ont mentionné que le métier d’archiviste était trop peu mentionné et que les archives en soit prenaient beaucoup de place au détriment même des services dont elles proviennent. Une réflexion serait donc à faire pour remanier les jeux de piste afin de donner une meilleure place aux services d’archives, aux fonds reliés et aux archivistes même.

REPRISE DE L’ÉVÉNEMENT

Tous, participants et bénévoles, se sont dits heureux de leur journée et intéressés à voir l’activité revenir. Ce type d’activité pourrait également être mis sur pied par un service d’archives en particulier. Si jamais vous faites partie d’un organisme qui désire avoir des informations pour créer votre propre Jeu de piste, n’hésitez pas à nous contacter !

Pour ce qui est d’une reprise par l’AAQ, la capacité d’aller chercher le grand public en nombre assez élevé a été prouvée. Il serait donc approprié pour l’AAQ de prendre en note ce succès et de mettre en place régulièrement une activité grand public qui permettrait de mettre de l’avant les archivistes et leur apport au patrimoine et à la culture. Que les intéressés à participer à un futur comité organisateur lèvent la main !

2 réflexions sur “Jeux de piste archivistiques — retour d’expérience

  1. Pingback: Joyeux anniversaire à l’AAQ! | Association des archivistes du Québec

  2. Pingback: Canadian History Roundup – Week of December 3, 2017 | Unwritten Histories

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s